DSpace
 

Dspace de universite Djillali Liabes de SBA >
Thèse de Doctorat de 3ème cycle (LMD) >
Sciences Biologiques >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/918

Titre: Impact de la carence en fer et de l’infection par Pseudomonas sur le système immunitaire des enfants hospitalisés.
Auteur(s): RAHMANI, Soraya
Encadreur: DEMMOUCHE, Abbassia
Mots-clés: Carence
Fer
Pseudomonas
Siderophores
Siderocalin
Issue Date: 30-Nov-2015
Résumé: En vue de réaliser une évaluation sur le terrain du statut en fer des enfants âgés de 2 ans à 12 ans et du retentissement d’une éventuelle carence en fer sur le système immunitaire, deux études prospectives ont été effectuées.la première étude fut réalisée au niveau de l’EHU d’Oran et avait pour objectif de chercher la corrélation entre les différents paramètres de statut en fer et les immunoglobulines et la seconde a été réalisée au service de pédiatrie de Sidi Bel Abbes pourétablir la relation entre la carence en fer et l’infection. La population cible est composée de 827 enfants. Les enfants ont bénéficié d’un bilan sanguin comportant l’hémogramme, la ferritinemie, le fer sérique et les immunoglobulines (IgG, IgA, IgM), aussi le lien entre le fer, l’infection et la production de siderophores n’a pas été négligé. Après réalisation des analyses hématologiques, il s’est avéré que 50,5% sont anémique (Hb <11g/dl), alors que le reste soit 49,5%représente les enfants non anémiques (Hb≥11g/dl). Les résultats que nous avons tirés à partir de cette étude montrent que les taux de différents paramètres hématologiques et biochimiques (fer sérique, ferritine, Hb, VGM, HT, CCMH, TCMH) présentent une différence significative entre les deux groupes (témoin et d’étude). (p<0.05) Quant aux cellules immunitaires, nous avons relevé que le taux des neutrophiles est plus bas chez les enfants anémiques par rapport aux enfants non anémiques (p<0.0001). Le taux des lymphocytes est de (71.09±5.02) Chez les enfants anémiques et il est de (58.74±8.40) chez les enfants non anémiques (P<0.001) En ce qui concerne l’immunité humorale, les résultats montrent que les taux des IgG, IgM et IgA présentent une différence significative entre les deux groupes (témoin et d’étude), (p<0.0001). Une forte corrélation positive est notée entre le taux de l’hémoglobine, l’hématocrite, le VGM, TCMH, CCMH et la ferritine, le fer sérique et les IgG est respectivement (r=0.67, r=0.62, r=0.43, r=0.44,r=0.30, r= 0.48, r=0.63).Mais pratiquement aucune corrélation n’est notée entre le taux de l’hémoglobine et l’âge (r = - 0.016). Une sensibilité aux infections a été observée chez les enfants atteints d’anémie par carence martiale. Le résultat de l’enquête épidémiologique a démontré que ces infections ont été causées par différents germes pathogènes dont Pseudomonas. Nous nous sommes intéressés à cette bactérie en termes de sa capacité à synthétiser des siderophores qui sont des chélateurs de fer. Nous avons pu isoler 30 souches du genre Pseudomonas dont on a effectué le dosage des siderophores. Nous avons constaté que la concentration de ces derniers a été significativement supprimé par l’addition d’un bactériostatique qu’on a supposé l’existence dans le sérum de ces enfants malades. Pour conclure, nous pensons que l’immunité humorale et cellulaire est affectée par la carence en fer et que la séquestration des siderophores par le siderocalin représente une attaque directe sur un mécanisme important d’acquisition du fer.
Description: Doctorat
URI: http://hdl.handle.net/123456789/918
Appears in Collections:Sciences Biologiques

Files in This Item:

File Description SizeFormat
D3C_Sbio_RAHMANI_Soraya.pdf5,49 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Ce site utilise la plate-forme Dspace version 3.2-Copyright ©2014.