DSpace
 

Dspace de universite Djillali Liabes de SBA >
Mémoire de Magister >
Biologie >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/887

Titre: Valorisation par voie biotechnologique de l’espèce Opuntia ficus-indica.
Auteur(s): REGUIEG YSSAD, Athmen
BESSAM, Hassiba
Mots-clés: Opuntia ficus indica
raquettes
valorisation nutritionnelle
mucilage
floculation
Bacillus cereus
Issue Date: 30-Sep-2012
Résumé: L’opuntia ficus indica est un arbre originaire des régions arides et semi-arides du Mexique qui produit des fruits délicieux et des piquants qui en font une clôture efficace pour le bétail dans les pays en voie de développement. Ses tiges charnues renferment aussi une substance capable d’éliminer les impuretés et une très grande partie des bactéries de l’eau. Dans les zones arides et semi arides, la valorisation nutritionnelle des plantes adaptées à ces climats s’avère un objectif de première importance. La figue de barbarie appartient à ces plantes. Elle mérite une attention particulière. D’un point de vue aussi bien industriel que nutritionnel. La première partie de ce travail repose sur l'étude des caractéristiques physico-chimiques et biochimiques de différentes parties d'Opuntia ficus indica .Cette étude est portée sur la détermination des teneurs moyennes en principaux constituants, dans diverses parties de la plante : raquettes, jus et graines. En particulier les taux en eau, matière sèche, cendres, acides organiques, sucres, protéines, matière grasse et éléments minéraux. Nous avons déterminé la composition brute de trois fractions de la figue de barbarie : les raquettes, le fruit et la graine Les glucides étaient les composés majoritaires du fruit 13,83% et avec une quantité plus ou moins important dans les raquettes (5,65 %).Les teneurs en cendres étaient respectivement de 0,44 %,0,53 % et de 1,52 % pour les raquettes ,jus et les graines . D’autre part les analyses ont montré que les graines se composent de 5.93% de protéines et 9,4 % de matières grasses avec un extrait sec total de 80,3%. À cet effet, les graines peuvent être exploitées pour l'extraction des huiles alimentaires, à usages alimentaires, pharmaceutiques, médicaux et cosmétiques. Les résultats des diverses recherches menées sur les différentes parties de cactus ont montré que les cladodes, les graines et les fruits constituent des aliments vitaux s’ils proviennent d’une plantation naturelle. Au terme de ce travail, nous avons aussi utilisé le mucilage de cactus comme floculant naturel pour le traitement de l’eau. La mise en œuvre de cette étude, a permis de mettre en évidence les effets positifs du mucilage de cactus dans le traitement des eaux. Les résultats montrent une bonne efficacité de ce mucilage pour l’élimination du bactéries (Bacillus cereus), lors de l’analyse microbiologique de l’eau contaminée par Bacillus cereus . L’efficacité de ce mucilage comparable à celle d’un floculant industriel offre une alternative économique en termes de dépollution d’eaux usées et est moins toxique.
URI: http://hdl.handle.net/123456789/887
Appears in Collections:Biologie

Files in This Item:

File Description SizeFormat
REGUIEG.pdf117,72 kBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Ce site utilise la plate-forme Dspace version 3.2-Copyright ©2014.