DSpace
 

Dspace de universite Djillali Liabes de SBA >
Mémoire de Magister >
Génie Mécanique >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/788

Titre: Analyse des contraintes residuelles dans les structures assemblees de type ceramique/metal
Auteur(s): LAHRACH, Amine
SERIER, Boualem
Issue Date: 3-Jul-2012
Résumé: Les résultats obtenus dans ce travail montrent: - Les matériaux types céramiques métal conjointement liés à des températures élevées engendrent des contraintes résiduelles normales et tangentielles. Les contraintes de cisaillement de faible intensité non pas été analysés dans ce travail; - Le niveau de ces contraintes dépend non seulement des propriétés physiques des matériaux à assembler, mais également de leur caractéristique géométrique, de la température de leur élaboration. - Les contraintes résiduelles normales développées thermiquement mettent la céramique en compression et le métal en tension; - L'interface entre la céramique et le métal est le siège de concentration de contrainte interne. Loin de cette interface le bimatériau ce comportent comme un matériau homogène; - Les contraintes résiduelles normales et de Von Mises dépendent de la taille de l'assemblage; - L'interposition d'un joint métallique entre la céramique et le métal détermine le niveau des contraintes résiduelles dans ces deux matériaux; - Le volume du joint métallique et sa nature conditionnent l'amplitude des contraintes internes dans la céramique et le métal près de leur interface; - Les assemblages céramo-métallique collés à des températures élevées induisent les contraintes résiduelles de très faible intensités;-L'épaisseur de l'adhésif détermine le niveau et la répartition des contraintes internes induites thermiquement dans la céramique et le métal près de l'interface; - Ajoutées aux contraintes de mise en service, les contraintes résiduelles d'origine thermique peuvent constituer un risque de rupture des assemblages céramo-métallique. Ce risque est d'autant plus élevé que les jonctions sont élaborées à des températures élevées; - Une intensification des contraintes de mise en service engendrent dans les bimatériaux des contraintes plus significative; - Une augmentation de la température de près chauffage de substrat métallique induit des contraintes internes plus fortes à l'interface colle-métal et céramique-colle. Le niveau de ces contraintes croit avec l’accroissement de la température de près chauffage et de l'amplitude des contraintes de mise en services.
URI: http://hdl.handle.net/123456789/788
Appears in Collections:Génie Mécanique

Files in This Item:

File Description SizeFormat
LAHRACHE.pdf127,3 kBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Ce site utilise la plate-forme Dspace version 3.2-Copyright ©2014.