DSpace
 

Dspace de universite Djillali Liabes de SBA >
Thèse de Doctorat en Sciences >
Anglais >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/1177

Titre: The Philosophical View over the Concept of Death in Hemingway's Novels
Auteur(s): ABDELHAKEM, Slimane
Encadreur: KAID BERRAHAL, Fatiha
Mots-clés: Death
Repetition
Style
Symbols
War
Issue Date: 29-May-2016
Résumé: Cette thèse révèle que la notion de la mort accable la plupart des œuvres d'Hemingway comme étant conçue par Ernest Hemingway dans ses œuvres, la mort est engendrée par de différentes statuts ; comme journaliste écrivain et soldat tout au long de la Première Guerre mondiale. Le premier chapitre de la thèse porte sur le concept de la mort, traitée par des philosophes, des penseurs, des écrivains ainsi que par certaines civilisations, qu’Hemingway a été en contacte avec. Cette thèse est motivée, sans compter du premier chapitre qui est consacré au concept de la mort, véhiculé par trois questions de recherche: Y a-t-il d’éléments stylistiques portant le concept de la mort? Y a-t-il d’éléments symboliques liés à la mort dans les écrits d’Hemingway et qui reflètent l'expérience propre à Hemingway? Y a-t-il des signes avant-coureurs du suicide dans les œuvres d’Hemingway? , Pour examiner ces questions, l'étude révèle que Hemingway utilise les noms, pluie, vent, froid, nuit, et les adjectives ; noir et sombre comme des symboles pour montrer son anxiété à 'la mort' L’expérience propre à 'Hemingway se reflète dans plusieurs nombre de ses œuvres; l’Adieu aux Armes est l’objet de mon étude, car il est l'exemple le plus approprié. Pour répondre à la deuxième question, deux romans sont analysés pour illustrer les éléments stylistiques insérés référant à 'la mort'. Pour Qui Sonne les Glas et l’Adieu aux Armes sont l’objet de mon étude stylistique et qui montre de différents types de répétition utilisés pour marteler l'idée de la mort. Les deux romans sont soumis à l'étude, car ils reflètent le mieux mon analyse puisque tous les deux sont des romans de guerre. Le chapitre quatre fait valoir que le suicide de Hemingway a été réalisée par ordre chronologique tout au long de ses écrits datant de 1925 à1952 Le conflit d’Hemingway avec la mort est chronologiquement remarqué dans ses œuvres En conséquence, le compte à rebours du suicide d’Hemingway n’était pas uniquement due à la détérioration de sa santé. Je suppose, s’il a mis fin à sa vie, c’est aussi parce qu'il avait hérité de gènes "suicidaires".
URI: http://hdl.handle.net/123456789/1177
Appears in Collections:Anglais

Files in This Item:

File Description SizeFormat
D_SHS_ABDELHAKEM_Slimane.pdf2,69 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Ce site utilise la plate-forme Dspace version 3.2-Copyright ©2014.